Des gourdes distribuées aux écoles - Information

Des gourdes distribuées aux écoles maternelles de Gallardon, Pont-sous-Gallardon, Gas et Bleury-Saint-Symphorien

Des gourdes distribuées aux écoles maternelles de Gallardon, Pont-sous-Gallardon, Gas et Bleury-Saint-Symphorien
Emmanuel Meyer, directeur du Syndicat intercommunal à vocation scolaire du secteur pédagogique de Gallardon, et Catherine Ferant, inspectrice académique sur la quatrième circonscription de Chartres, distribuent les gourdes à l’école maternelle de Pont-sous-Gallardon. © agence de Chartres

 

Les 350 élèves de quatre écoles maternelles ont reçu, jeudi 2 septembre, des gourdes en plastique réutilisables grâce au Syndicat intercommunal à vocation scolaire.

Les élèves des écoles maternelles de Gallardon, Pont-sous-Gallardon, Gas et Bleury-Saint-Symphorien ont fait leur rentrée, jeudi matin. Et pour l’occasion, ils ont reçu un petit cadeau bien utile.

Les membres du Syndicat intercommunal à vocation scolaire (Sivos) du secteur pédagogique de Gallardon ont décidé d’offrir aux 350 enfants des quatre écoles, une gourde en plastique réutilisable.

 

« Depuis le début de l’année, les cantines des écoles n’ont plus l’autorisation de fournir des bouteilles d’eau en plastique non réutilisable aux enfants selon la loi Egalim. Au quotidien cette interdiction n’est pas forcément gênante, c’est en sortie scolaire que cela pourrait être compliqué. »
EMMANUEL MEYER (directeur du Sivos)

 

Les membres du Sivos se sont réunis cet été et « c’est nous qui avons eu l’idée d’offrir une gourde aux écoliers, pour être en accord avec les mesures prises pour protéger l’environnement et pour faciliter la vie des parents et des directrices d’école lors des sorties scolaires. » La petite bouteille est rouge transparente « pour voir ce qu’il y a à l’intérieur ». La gourde peut contenir 50 cl d’eau. « Dessus, nous avons apposé le logo du Sivos. C’est sympa, car maintenant, il n’y a plus d’inégalité : tout le monde à une gourde. »

Chaque directrice d’école a son fonctionnement. À Gas, Émilie Clot, la nouvelle directrice de l’école, a déjà son idée : « Je pense que je vais imprimer des petites étiquettes avec le nom de chaque enfant. On va les coller sur les gourdes et les laisser à l’école. On ne les utilisera que pour les sorties. Les élèves ne les rapporteront pas chez eux comme ça, nous sommes sûrs qu’ils ne les oublieront pas. »

Une première

À la maternelle de Pont-sous-Gallardon, les élèves de grande section ont reçu leur cadeau des mains d’Emmanuel Meyer et de l’inspectrice académique de la quatrième circonscription de Chartres, Catherine Ferant. Tout contents, ils ont vite glissé leur nouvelle gourde dans leur cartable.

« En plus, moi d’habitude, j’ai une bouteille, mais je l’ai oublié », avoue l’un d’entre eux. L’inspectrice académique souligne : « C’est important de soutenir ce genre d’initiative, c’est la première fois que je vois ça dans des écoles, sur le territoire. »

Chacun des 350 enfants dispose ainsi désormais de sa gourde personnelle. « Il la garde trois ans, jusqu’à la fin de l’école maternelle. Il pourra ensuite repartir avec. »
À chaque nouvelle rentrée, les membres du Sivos reviendront distribuer aux nouveaux, qui entrent en petite section de maternelle, leur gourde. « Cette opération nous a coûté 1.000 €. Nous sommes très contents d’avoir pu la mettre en place dans nos quatre écoles » conclut Emmanuel Meyer. Alors, il est prévu pour quand le prochain pique-nique ? 

Florémie Blanc
floremie.blanc@centrefrance.com